Sole / Sole commune | Solea solea

Sole / Sole commune
Solea solea

DescriptionValeurs nutritionnelles moyennesRecommendations de consommationRecettes
La sole est un des poissons préférés des Français ! Il faut dire qu'elle ne manque pas d'atouts.

Poisson portion par excellence, la sole est une très bonne source d'acides gras Oméga 3 aux effets protecteurs sur le système cardiovasculaire, mais aussi de phosphore (métabolisme osseux), de potassium (intégrité cellulaire et fonctionnement enzymatique), et de sélénium (protection des membranes cellulaires). La sole est également riche en vitamines B3 (importante dans le métabolisme énergétique et la régénération des tissus), B6 (participe au processus de formation de l'ADN), et surtout B12 (importante pour le système nerveux).

Pour 100g – Poisson frais

Calories (kcal): 77

Protéines: 18g

Glucides: 0,3g

Lipides: 0,4g
Dont acides gras saturés: 1,32g
Dont acides gras monoinsaturés: 1,04g
Dont acides gras polyinsaturés: 1,64g
Dont acides gras Oméga 3: 1,37g

Sel: 1,93g, 23% AJR

Vitamines  
Vitamine B3: 2,89mg, 18% AJR
Vitamine B6: 0,26mg, 17% AJR
Vitamine B12: 1,91µg, 76% AJR

Minéraux  
Phosphore :170mg, 24% AJR
Potassium: 349mg, 18% AJR
Fer: 0,35mg, 2,5% AJR
Sélénium: 23µg, 42% AJR

Sources : www.poleaquimer.com et www.guide-des-aliments.com

D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail (ANSES).
Pour bénéficier des bienfaits des produits de la pêche, il est recommandé :
1.    D’en consommer deux fois par semaine en moyenne. Une grande majorité de la population n’en consomme pas suffisamment. Recommandations pour la population générale : consommer deux portions de poissons par semaine, dont un poisson gras (à forte teneur en Oméga-3 à longue chaîne) : saumon, sardine, maquereau, hareng, truite fumée… et un poisson maigre comme la sole ;

2.    De Varier les espèces et les lieux d’approvisionnement. Profitez-en pour allier plaisir et santé : MyFISH vous propose une grande diversité d’espèces du monde entier !

3.    De cuire à cœur le poisson frais. Pour une consommation de poisson cru : videz rapidement votre poisson après achat si celui-ci n’est pas éviscéré. Congeler le poisson pendant sept jours dans un congélateur domestique avant de le consommer.

La question du transport du poisson jusqu’à la maison :

Pour en conserver la qualité, l’ANSES recommande :

1.    D’utiliser un sac isotherme lors du transport jusqu’au domicile. Sachez que l’emballage MyFISH est prévu pour vous garantir, dans une utilisation normale, la chaîne du froid jusqu’à votre domicile. C’est pratique ! 

2.    A votre arrivée à la maison de vider immédiatement votre poisson s’il n’est pas déjà éviscéré ;

3.    De conserver ces aliments dans la partie la plus froide de votre réfrigérateur entre 0 et 4 °C ;

4.    De les consommer de préférence le jour même de l’achat, ou dans les 48 h.
Pour aller plus loin sur le sujet : https://www.anses.fr/fr/system/files/ANSES-Ft-RecosPoissons.pdf

La question du mercure :

Le mercure a toujours été naturellement présent dans l’environnement mais sa concentration peut être parfois plus importante dans la chair du thon du fait de sa longévité. Afin d’éviter tout problème, les autorités sanitaires recommandent ainsi de limiter la consommation de thon frais (ou de marlin) à 2 portions de 150g par semaine.

Pour les femmes enceintes ou allaitantes, cette consommation doit être limitée à 100g par semaine.

Pour les enfants de moins de 30 mois, cette consommation doit être limitée à 60g par semaine.

Pour aller plus loin sur le sujet : https://www.anses.fr/fr/content/consommation-de-poissons-et-exposition-au-m%C3%A9thylmercure

Soles entières au four et beurre à la coriandre

Filtres actifs

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)